26 avril
****(Paroles : Renaud Séchan, Musique : Alain Lanty) ***
-+-+-+-+-+-+-+-
Un sarcophage de béton
Triste presage, macabre nom.
Une fragile chape de  plomb
Pour un futur nommé « Armageddon »
Armageddon

Les maisons, le ciel, la terre
Les hommes, les enfants, les rivières
Les animaux, la vie entière
Ont disparu dans la poussiè-ère
Dans la poussière

Nucléai-ai-re…
Nucléai-ai-re…

Tchernobyl respire encore
Le ventre n’est pas encore mort
D'où a surgi la sombre aurore
Ce monstre invisible qui dévo-ore

Les apprentis sorciers d’hier
Sont toujours bien vivants, prospères
Les marchands d’armes, sont milliardaires
Et EDF nous éclai-aire, nous éclaire

 Au nucléai-ai-re…
 Au nucléai-ai-re…
Nucléai-ai-re…
Nucléai-ai-re…

Armes chimiques, ou lance-piere,
Les hommes s’entretuent, entre frères.
L’être humain porte en lui la guerre
Comme l’orage porte l’éclai-air

Mais fallait il être pervers
Pour inventer ce feu d’enfer
Qui feras demain sur la Terre
Tomber un éternel hiver-er
Éternel hiver

Nucléai-ai-re…

Nucléai-ai-re…

Nucléai-ai-re…

Nucléai-ai-re…
Nucléai-ai-re…
Nucléai-ai-re…
 

Merçi Jimmy et kangourou

 Ne le pirate pas, ne le fais pas circuler, achète le 8,99 €  à la Fnac   

  Un extrait  à découvrir

 Site Greenpeace

 

Renaud